Utile

Comment entretenir un citronnier ?

Comment entretenir un citronnier ?

1. Le B.A.BA concernant l'entretien du citronnier

Le citronnier a tout de la vedette méditerranéenne : il aime le soleil et supporte peu le froid (c'est un arbuste moyennement rustique même s'il peut supporter des températures négatives jusque -5 °C environ). Cela explique que le citronnier ne soit cultivé en pleine terre que dans le Midi. Ailleurs, il peut être cultivé en pot, moyennant quelques ajustements concernant son entretien.

Dans les deux cas, il faut le planter ou le rempoter au printemps, quand il n'y a plus aucun risque de gelée. Ainsi, la floraison sera printanière ou automnale, et vous pourrez récolter des citrons quasiment toute l'année ! Pensez aussi à chouchouter votre citronnier en pot avec un terreau spécifique pour les agrumes et un excellent drainage (installation de billes d'argile dans le fond du pot pour empêcher l'eau de stagner).
 

2. L'arrosage du citronnier

L'arrosage est une étape importante de l'entretien d'un citronnier, en particulier pour les arbustes cultivés en pot. Arrosez votre citronnier en pot tous les deux jours environ en été, et moins fréquemment en hiver, en attendant notamment que la terre sèche entre deux arrosages (les racines ne doivent surtout pas baigner dans l'eau). L'été, vous pouvez vaporiser de l'eau sur les feuilles de l'arbuste, y compris en pleine terre, surtout si la période estivale est très sèche. Quoi qu'il en soit, pour mettre toutes les chances de votre côté et récolter des citrons savoureux, ne levez le pied sur l'arrosage en juin et en juillet : cela pourrait faire tomber l'arbre dans une période de dormance.
 

3. La fertilisation du citronnier

Pour produire de beaux citrons, le citronnier requiert une fertilisation régulière, notamment au printemps. Les arbres fruitiers cultivés en pleine terre apprécieront l'apport de compost tous les trimestres environ, tandis que les citronniers en pot peuvent être aidés avec de l'engrais spécial agrumes juste avant la floraison . Une bonne façon d'aider la croissance progressive de l'arbuste et de l'inviter à produire des fruits parfumés, pour votre plus grand plaisir !
 

4. La taille du citronnier



Comme pour tous les agrumes, l'entretien du citronnier passe par une taille effectuée dans les règles de l'art. Retenez à ce titre qu'il faut tailler un citronnier en dehors des périodes de gelées et avant la floraison. Pour les citronniers en pot, une taille régulière permet de contrôler la croissance de l'arbuste. L'objectif ? Conserver une élégante forme compacte, permettant à l'air de circuler.

Pour ce faire, à la fin de l'hiver :

  • Supprimez le bois mort,
  • Coupez les branches qui se croisent,
  • Et laissez le cœur de l'arbre respirer. De quoi assurer la bonne fructification de votre citronnier !

5. Protéger un citronnier pendant l'hiver

À moins d'être cultivés au bord de la Méditerranée, les citronniers ne supportent pas les températures inférieures à -5 °C. Les arbustes en pot nécessitent ainsi un soin tout particulier pendant l'hiver. Si cela vous est possible, rentrez votre citronnier dans une véranda ou dans une pièce fraîche et lumineuse dont la température ne doit pas excéder les 8 °C (l'idéal étant une serre protégée du gel dont la température serait comprise entre -4°C et 8°C!).

Si vous n'avez pas d'autre choix que de laisser votre citronnier sur votre terrasse ou votre balcon, protégez-le du vent et du froid avec un voile d'hivernage, y compris autour du pot, et mettez-le sur une plaque de polystyrène pour éviter un contact direct entre le pot et le sol.
 

6. Empêcher le citronnier d'être attaqué par les nuisibles

Entretenir un citronnier implique également de le protéger des maladies et des nuisibles qui pourraient l'attaquer. A ce titre, retenez que le citronnier connaît 3 ennemis principaux quand il est cultivé en pot :

  1. Les cochenilles ;
  2. Les pucerons ;
  3. Les acariens du bourgeon.
     

Video: Comment entretenir un citronnier ? - Jardinerie Truffaut TV (Août 2020).